Are you the publisher? Claim or contact us about this channel


Embed this content in your HTML

Search

Report adult content:

click to rate:

Account: (login)

More Channels


Showcase


Channel Catalog


Channel Description:

✨ *** A casa da felicidade : costura, tricô, cozinha, leitura, prazer, passeio, Lisboa, viagem, croché *** Imaginer et rêver *** ✨

older | 1 | .... | 5 | 6 | (Page 7) | 8 | newer

    0 0

    Ces derniers mois, je me suis totalement laissée dépasser par les en cours...pleins de choses commencées et toujours pas finies...

    Alors, j'ai décider de liquider tous mes en cours avant de commencer un nouveau projet, exception faite (parce qu'il faut bien une exception) pour un sac de voyage (de week-end plutôt) dont j'aurais bien besoin pour début juin, sinon, je finis tout avant de commencer quoi que ce soit d'autre !

    Sur la liste: il y avait ce plaid, il y a la memory blanket (présentée ici, avec un point de l'avancée aujourd'hui), une blouse, un petit sweat dont les chutes serviront à des lingettes démaquillantes, des pochons à vrac (et même un petit tuto rapide), un gilet au tricot, la couverture du bonheur, une chaise customisée, un cadre pêle-mêle, un pyjama et je crois que c'est tout (j'espère que c'est tout et que je ne vais pas découvrir au fond d'une boite ou d'un tiroir un truc qui attend d'être fini...)

    Alors aujourd'hui, petit point sur l'avancée de la memory blanket

    #19 (avril 2016) memory blanket (1)

    Et bien elle avance vachement bien, déjà 5 lignes de 10 carrés de faites, j'espère pouvoir faire 10 lignes de 10 carrés mais j'ai de sérieux doute par rapport à la quantité de laine...

    Je vais assembler toutes les minis pelotes entre elles pour en faire de plus grosses et ainsi pouvoir faire des carrés en plus...je voudrais éviter d'avoir de la laine a acheter en plus.

    Une fois la couverture finie, j'ai dans l'idée de lui faire une bordure au crochet si c'est possible et de la doubler avec un coupon de tissu sympa, parce que je trouve l'envers pas très esthétique.

    Et attention, pour le moment, je rentre mes fils au fur et à mesure !

    Dans mes rêves les plus fous, j'ai tout fini cet été...je rêve, je rêve...

    #19 (avril 2016) memory blanket (2)

    #19 (avril 2016) memory blanket (3)

    #19 (avril 2016) memory blanket (4)

    #19 (avril 2016) memory blanket (5)

    " Knit on with confidence and hope, through all crises " Elizabeth Zimmermann


    0 0

    Quand on commence la pratique de la réduction des déchets (notez que je parle pas de zéro déchets), le plus simple pour passer à l'attaque, c'est les courses. Quand je dis le plus simple, c'est relatif, c'est là où c'est plus facile de mettre des changements en place dont on voit les effets immédiatement.

    Un tour au marché, une commande au locavore ou à la ruche qui dit oui (mais il y a quelques emballages) si on a pas le temps d'aller au marché, on prend un panier, des pochons et quelques bocaux en verre, on refuse gentiment tous les emballages plastiques et le tour est joué. Pour ce qu'on ne trouve pas au marché, on achète en vrac quand c'est possible, sinon, on privilégie les contenants en verre qui peuvent resservir par la suite à conserver des restes, congeler, ranger des aliments secs ou des cotons démaquillants lavables dans la salle de bain ou des clous/vis...dans le coin bricolage... C'est déjà beaucoup de déchets en moins !

    Pour acheter en vrac ou le marché, c'est bien d'avoir des pochons en tissus lavables donc réutilisables, c'est donc l'occasion de recycler ses chutes de tissus (dont la taille permet un pochon) ou les chemises et autres vêtements qu'on ne porte plus ou comme moi, un vieux drap, ainsi que toutes les ficelles ou rubans qui traînent et qu'on garde au cas où, c'est le moment du au cas où.

    Aujourd'hui donc, on se coud des sacs à vrac. C'est plutôt rapide à faire, ça permet de passer des choses qui trainent à la maison et puis c'est joli.

    Tuto sacs à vrac (avril 2016) (1)

    Sacs à vrac:

    * du tissu en coton de préférence et pas trop épais (chutes assez grandes, vêtements à recycler, vieux draps...)

    * des gabarits rectangulaires (une fois coupé dans le tissu, on va plier le tissu en deux afin de n'avoir qu'une seule couture de côtéà faire) la taille va dépendre de vos besoins, du nombre de personne à la maison...

    * du ruban, des ficelles...

    * une machine à coudre, une surjeteuse (facultatif), des ciseaux, des épingles, du fil à coudre

    Note:je vous conseille de travailler tous les pochons en même temps, c'est à dire: on surjette tous les côtés de tous les pochons à la suite, on ferme tous les côtés de tous les pochons à la suite et ainsi de suite...

    Personnellement, je ne me suis pas embêtée à mesurer hormis pour les 2,5cm sans couture, j'ai tout fait à vue d'oeil.

    Si vous avez des enfants en âge de manier les ciseaux, c'est l'occasion de les faire participer (au moins pour couper le tissu et on s'en fous un peu si c'est pas droit) et de les inclure dans la démarche de la réduction des déchets, parce que si nous, on peut commencer à amorcer les changements, ce sont les enfants qui feront le reste.

    Tuto sacs à vrac (avril 2016) (2)

    Tuto sacs à vrac (avril 2016) (3)

    Commencez par couper des rectangles dans votre tissu à l'aide des gabarits.

    Si vous possédez une surjeteuse, surjetez les deux petits côtés et un grand côté de chaque futurs pochons. Sinon, mettez un point zig-zag à la machine à coudre.

    Tuto sacs à vrac (avril 2016) (4)

    Tuto sacs à vrac (avril 2016) (5)

    Tuto sacs à vrac (avril 2016) (6)

    Pliez les pochons petits cotés sur petits côtés, endroit contre endroit et épinglez. Piquez les côtés en démarrant la piqûre à 2 ou 2,5cm du haut du pochon (le haut du pochon, c'est le grand côté surjeté), les centimètres sans couture nous servirons à faire la coulisse pour passer la ficelle pour pouvoir fermer le pochon.

    Piquez tous les fond de pochon à un demi pied presseur environ (le fond du pochon c'est le grand côté non surjeté) et surjetez ou faites un point zig-zag.

    Tuto sacs à vrac (avril 2016) (7)

    Tuto sacs à vrac (avril 2016) (8)

    Tuto sacs à vrac (avril 2016) (9)

    Tuto sacs à vrac (avril 2016) (10)

    Nous allons formez la coulisse: repliez la partie surjetée du pochon (au niveau de la partie sans couture) vers l'intérieur du pochon et plier ensuite en deux dans la hauteur comme sur les photos, épinglez et piquez au niveau du surjet ou point zig-zag.

    Tuto sacs à vrac (avril 2016) (11)

    Tuto sacs à vrac (avril 2016) (12)

    Tuto sacs à vrac (avril 2016) (13)

    Il ne vous reste plus qu'à retourner les pochons sur l'endroit et glisser à l'aide d'une épingle à nourrice le cordon, la ficelle ou le ruban qui servira de lien pour fermer le pochon.

    Et voilà !

    Simple non ?

    Tuto sacs à vrac (avril 2016) (14)

    Tuto sacs à vrac (avril 2016) (15)" Il n'y a pas de petits gestes pour changer le monde, exceptés ceux que l'on ne fait pas. " (Mère Thérésa)


    0 0

    Ce soir, c'est le week-end, c'est donc le moment (si vraiment il faut un moment particulier) de se faire plaisir, un bon cake pour accompagner les goûter du week-end, c'est une très bonne option, fait maison bien entendu !

    Pour les Orléanais(es), c'est aussi l'ouverture des fêtes Jeanne D'Arc ce soir, une grosse semaine pleine d'animations et défilés, je suis toute en joie, je vous promet rien mais j'aimerais bien vous faire quelques photos...

    J'espère aussi que le printemps va finir par arriver pour de vrai, déjàça serait mieux pour profiter des fêtes Johanniques et puis franchement, j'en ai marre du froid (vrai de vrai si si), j'ai envie de goûter/tricot au parc, de pique nique, de balades, d'après-midi à lire à l'ombre des arbres...

    Allez, on y croit !

    Une fois n'est pas coutume, on fait dans le classique aujourd'hui: un cake, c'est simple, c'est basique et c'est bon.

    #22 (avril 2016) cakes à la poire (1)

    #22 (avril 2016) cakes à la poire (2)Cake à la poire :

     

    250g de farine * 80g de sucre complet * 20g de sucre vanillé maison * 1/2 sachet de levure * 25cl de lait au choix * 3 oeufs * 1 ou 2 poires coupées en dès (et épluchées) * Facultatif : une poignée de petites pépites de chocolat

     

    Préchauffez le four à 150°.

    Dans un saladier, mélangez tous les ingrédients secs ensembles. 

    Ajoutez-y le lait, mélangez.

    Incorporez-y les oeufs un par un en mélangeant entre chaque oeuf.

    Beurrez et farinez un moule à cake.

    Versez la pâte dans le moule.

    Répartissez les dès de poire dessus. 

    Ajoutez le chocolat si vous le souhaitez.

    Enfournez entre 40 et 50min selon les fours (en fait, je n'ai pas regardé l'heure exacte à laquelle j'ai sortis mon cake du four).

    Laissez tiédir avant de démoulez sur une grille et de le laissez refroidir.

     

    *** Le lait est au choix, vache ou végétal.

    *** On peut remplacer le lait par de la crème liquide, de la crème de soja, d'amande, de riz...

    *** On peut remplacer la poire par un autre fruits ou même faire un mixe de fruits.

    *** Dans l'idée, vous pouvez garder la pâte comme base et ensuite ajoutez ce qu'il y a dans votre placard (pépites de chocolat divers, fruits secs...) ou passer des restes comme une salade de fruits entamées...

    *** On peut aussi ajouter de l'extrait de vanille, de l'amande amère...

    *** C'est bien simple, laissez votre imagination jouer !

    #22 (avril 2016) cakes à la poire (3)

    #22 (avril 2016) cakes à la poire (4)

    #22 (avril 2016) cakes à la poire (5)

    #22 (avril 2016) cakes à la poire (6)

    #22 (avril 2016) cakes à la poire (7)" La simplicité est la sophistication suprême. " Léonard de Vinci


    0 0

    #23 (avril 2016) ciel du soir (1)

    Oh ! ce bonheur

     

    Oh ! ce bonheur 
    Si rare et si frêle parfois 
    Qu'il nous fait peur.
    Nous avons beau taire nos voix 
    Et nous faire comme une tente, 
    Avec toute ta chevelure, 
    Pour nous créer un abri sûr, 
    Souvent l'angoisse en nos âmes fermente.

    Mais notre amour étant comme un ange à genoux 
    Prie et supplie 
    Que l'avenir donne à d'autres que nous 
    Même tendresse et même vie, 
    Pour que leur sort, de notre sort, ne soit jaloux.

    Et puis, aux jours mauvais, quand les grands soirs 
    Illuminent, jusqu'au ciel, le désespoir, 
    Nous demandons pardon à la nuit qui s'enflamme 
    De la douceur de notre âme.

     

    Emile Verhaeren

    #23 (avril 2016) ciel du soir (2)

    #23 (avril 2016) ciel du soir (3)

    #23 (avril 2016) ciel du soir (4)

    #23 (avril 2016) ciel du soir (5)

    #23 (avril 2016) ciel du soir (6)

    Toutes les photos qui illustrent le poème ont été prises hier soir, après une journée pluvieuse et le soleil qui a fini par faire son apparition très tard, elles sont sans retouches, c'était vraiment un spectacle à la fois magique et magnifique qui a duré une bonne heure pendant laquelle j'ai ressenti un véritable bonheur de voir ça. La Nature, cette magicienne ♥


    0 0

    IMG_3323" Le caféétait ouvert et il en émanait une agréable odeur de chocolat et de viennoiseries tout juste sorties du four. Cela éveilla l'appétit d'Iris, qui se sentait de très bonne humeur.

     Elle poussa la porte d'un geste décidé et aperçut l'illusionniste en train d'astiquer le comptoir à l'aide d'un chiffon humide.

     Parmi la clientèle, Iris quelques unes des personnes qu'elle avait vu les jours précédents. Comme lors de sa première visite, nul ne sembla lui prêter attention tandis qu'elle cherchait une table libre.

     Sa recherche de dura pas longtemps car Luca l'attendait à une table contre le mur. Iris sentit des papillons virevolter dans son ventre. Cela faisait des lustres qu'elle n'avait pas éprouvé cela.

     L'Italien leva les yeux et lui sourit tout en tournant une petite cuillère dans une tasse de chocolat dont l'arôme paraissait envelopper tout l'établissement. En face de lui, une tasse identique et une assiette remplie de biscuits semblaient attendre Iris.

     - Tu savais que je viendrais ? s'enquit-elle.

     Pour toute réponse, Luca sourit. On passa alors une chanson qu'elle aimait bien. Pour la première fois depuis longtemps, elle eut la certitude de se trouver au bon endroit, au bon moment. Elle ne désirait être nulle part ailleurs. Était-ce cela, le bonheur ? Sentir que le plus bel endroit du monde est ici? "

     

     

    Surprenant, enchanteur et à la fois philosophique, je ne vous dirais que ça...

     

    " Le bonheur est un oiseau qui sait voler. La vie est une voie à sens unique. "


    0 0
  • 05/08/16--05:33: Rose & Léon, Orléans
  • Rose & Léon, Orléans (1)J'avais partagé il y a quelques temps avec vous mon envie de partager des adresses sympa et que j'aime. Principalement sur Orléans et le Loiret dans son ensemble mais aussi ailleurs, selon les coups de coeurs et les découvertes. Je dis sur Orléans principalement parce que j'y habite et qu'il me tient vraiment à coeur de montrer que non, Orléans n'est pas une ville morte comme me l'a encore dit ma boulangère hier. C'est une ville qui vit, qui propose pleins de choses dont des adresses très sympas ! Je précise au passage que je ne gagne rien à vous proposer des adresses de boutiques, je le fais parce que j'aime partager ce que j'aime, que c'est aussi l'occasion de montrer que sortie des grandes rues remplies de grandes enseignes nationales et mondiales sans aucuns intérêts, on trouve ce que moi je considère être des petites pépites qui ont le mérite d'être indépendantes et tenues par des gens qui sont passionnés, qui connaissent leur sujet et qui ont à coeur de le faire partager. Et moi, j'ai à coeur de partager avec vous et de montrer les jolies choses. Voilà.

    Rose & Léon, Orléans (2)Aujourd'hui, je vous emmène chez Rose & Léon à Orléans.

    Ma découverte n'est pas vieille, elle date de Noël. C'est l'un des avantages d'écouter le France Bleu de sa ville, on y découvre des adresses, des choses à voir, visiter et les infos du coin.

    Rose & Léon, c'est une épicerie fine. Vous y trouverez une large majorité de produits français venus des quatre coins de la France, vous y trouverez tous les produits loirétains également et quelques produits étrangers mais le tout de très bonnes qualités et choisis avec soin. Cette boutique me rend très enthousiaste, on y est bien reçu et avec ses allures d'épicerie à l'ancienne, forcément, ça ne peut que me plaire !

    Je ne peux que vous conseiller d'y passer, une fois le pas de la porte franchis, on bascule dans un univers de gourmandise !

    A noter, l'emplacement de la boutique. Celle-ci se trouve dans l'une des plus vieille maison d'Orléans, la maison Jean d'Alibert datée du 16ème siècle.

    Rose & Léon, Orléans (3)Rose & Léon

    6 place du Châtelet

    45000 Orléans

     

    02.38.21.48.26

     

    La page Facebook ici.

    Rose & Léon, Orléans (4)

    Rose & Léon, Orléans (5)

    Rose & Léon, Orléans (6)

    Rose & Léon, Orléans (7)

    Rose & Léon, Orléans (8)" De toutes les passions, la seule vraiment respectable me paraît être la gourmandise. " Guy De Maupassant 


    0 0

    Et si on continuait à cuisiner maison (autant que faire ce peut) et dans les recettes de bases, vous savez, la recette "neutre" qu'on a juste à customiser avec ses placards ? J'aimerais bien vous faire un article sur les 6 mois sans produits industriels ou presque le mois prochain, quelque chose de clair mais je promets rien. Alors en attendant, on continue avec des recettes basiques. Parce qu'à la maison, rien n'a changé, on garde toujours le cap et pour rien au monde on ferait machine arrière.

    #1 (mai 2016) Muffins (1)Muffins :

     

    145g de farine * 2cc de levure * 50g de sucre * 50g de beurre fondu * 10cl de lait ou de crème * 1 oeuf * garniture au choix

     

    Préchauffez le four à 180°.

    Dans un saladier, mélangez tous les ingrédients secs ensemble.

    Ajoutez les ingrédients humides et mélangez le tout ensemble.

    Incorporez la garniture de votre choix.

    Répartissez la pâte dans des moules à muffins.

    Enfournez 20 min.

    Simple non ?

     

    *** Comme d'habitude, on utilise ce qu'on a à disposition et ce qui est entamé.

    *** Lait de vache, lait végatal, crème de vache, crème d'amande, de soja, de riz...

    *** Sucre complet, rapadura, sucre roux, sucre vanillé...

    *** Garniture : pépites de chocolat, dès de fruits, pâte à tartiner, fruits secs, extrait de vanille, d'amande...

    Comme à chaque fois, on s'amuse, on teste...

    #1 (mai 2016) Muffins (2)

    #1 (mai 2016) Muffins (3)

    #1 (mai 2016) Muffins (4)"On naît gourmand. Le vrai gourmet est celui qui se délecte d'une tartine de beurre comme d'un homard grillé, si le beurre est fin et le pain bien pétri". Colette


    0 0

    #2 (mai 2016) housse ordinateur (1)

    Tout comme mon téléphone portable qui me sert plus à prendre des photos qu'à téléphoner, mon ordinateur portable n'a jamais eu jusqu'à aujourd'hui vocation à bouger de mon bureau (tout au plus, il va jusqu'à la table basse) alors je l'ai acheté sans housse ni rien. Disons, que je ne suis pas très portée sur les nouvelles technologies comme on dit...

    Mais voilà, étant en formation, je dois prendre mon ordinateur avec moi. Et je ne peux décemment pas le trimballer "nu" le pauvre. Alors ce week-end, au milieu d'un survole d'excel (bonjour la galère quand comme moi on ne s'est jamais senti concerné par ce genre de choses...mes connaissances informatiques n'allant pas plus loin que mon blog, facebook et Pinterest...), je lui ai cousu vite fait une pochette de protection pour le glisser dans mon panier.

    Je suis allé au plus simple dans la forme, vous trouverez le tuto que j'ai utiliséici, très simple à faire et rapide quand on a pas l'étape du matellassage à faire. J'ai pris que des fournitures issues de mon stock, j'ai matelassé le tissu extérieur avec une épaisseur de molleton, j'ai ajouté une seconde épaisseur entre le tissu extérieur et la doublure, passepoilé le rabat et comme j'avais un doute pour les boutonnières, j'ai joué la sécurité en mettant en élastique sur toute la largeur pour faire un passant pour le rabat. Voilà, aussi simple que ça !r

    Ma foi, pour être transporter dans mon panier ou mon sac, ça fait très bien l'affaire. Bon j'avoues que ça fait un très long moment que c'était sur ma liste des choses à coudre mais comme toujours, j'ai attendu d'être dans l'urgence...Mais me voilà prête pour entrer dans vif de la formation, et je croise les doigts au passage pour qu'une fois, quelque chose marche comme il faut et que je puisse aller jusqu'au bout du projet !

    #2 (mai 2016) housse ordinateur (2)

    #2 (mai 2016) housse ordinateur (3)

    #2 (mai 2016) housse ordinateur (4)

    #2 (mai 2016) housse ordinateur (5)

    #2 (mai 2016) housse ordinateur (6)" Quand il est évident que ton objectif est inatteignable, ne change pas d'objectif, change ta manière de l'atteindre " (Confucius)


    0 0

    Je ne sais pas chez vous mais à Orléans, le temps est pas top top alors on va faire comme si c'était le printemps, qu'il faisait beau et chaud. On va se faire un dessert gourmand, frais et avec des bonnes fraises françaises ! 

    Comme toujours ou presque, on est dans le joli, rapide, efficace et gourmand, pourquoi faire compliquer quand on peut faire simple et bon ? Et puis en ce moment, le changement de rythme de mes journées ne me laisse pas spécialement la motivation de faire dans le compliqué.

    Depuis la semaine dernière, j'avais trop envie de manger des trifles, je ne sais pas pourquoi mais l'année dernière, on en a pas fait une seule fois...je sens qu'on va se rattraper cette année...Il existe plusieurs recettes, bien entendu, je vous mets ici ma version mais soyez un peu curieux/curieuses, il y a beaucoup de déclinaisons possible.

    #3 (mai 2016) trifle à la fraise (1)Trifles à la fraise:

     

    (pour 4 verrines) 1 paquet de palets bretons * 200g de fromage blanc * 150g de Philadelphia * 2 grosses cuillères à soupe de sucre vanillé maison * des fraises (au pif)

     

    Réduisez les palets bretons en poudre et répartissez le tout dans les verrines.

    Dans un saladier, mélangez le fromage blanc, le Philadelphia et le sucre. 

    Gardez 4 fraises pour la déco et coupez les autres en morceaux.

    Mélangez délicatement les morceaux de fraises avec le contenu du saladier et répartissez le tout dans les verrines (par dessus la poudre de palets bretons).

    Décorez des fraises restantes, de poudre de palets bretons, de pépites de chocolat, de vermicelles, laissez votre imagination s'amuser !

    Mettez quelques heures au frigo avant de déguster.

     

    *** On peut remplacer les palets bretons par des spéculoos ou des petits beurre.

    *** On peut remplacer les fraises par des framboises, des myrtilles, des dès de poires...

    *** On peut ajouter des zestes d'agrumes, des grains de vanille...

    #3 (mai 2016) trifle à la fraise (2)

    #3 (mai 2016) trifle à la fraise (3)

    #3 (mai 2016) trifle à la fraise (4)

    #3 (mai 2016) trifle à la fraise (5)" Au dessus des nuages, il y a toujours du soleil. " (Pierre Dudan)


    0 0

    #4 (mai 2016) memory blanket (1)

    C'est le clap de fin pour la memory blanket, elle est enfin finie. Et vous savez quoi? Elle a même déjà servie...triste à dire quand même pour un 24 mai mais il fait pas chaud...

    Un nouvel en cours de fini, voilà un point positif. 

    Je suis plutôt contente du résultat même si elle est pas parfaite, mais la perfection, c'est ennuyeux non ? Et puis on va dire que les petits défauts, c'est le charme du fait main (on se rassure comme on peut).

    Autant, je ne recommencerais pas à tricoter des carrés individuels à assembler un par un une fois tous finis (carrés qui ont d'ailleurs été détricotés pour finir en memory blanket), autant je recommencerais une memory blanket sans soucis. Simple à tricoter une fois qu'on a compris le truc, et là je remercie ma copine (merci merci) qui a aligné tout mes petits neurones dans le bon sens pour que je puisse comprendre. Et tout c'est passé comme sur des roulettes.

    Pour la laine, c'est de la partner 6 de Phildar. J'ai donc tricoté tous les carrés et une fois tout fini, j'ai assemblé tous les restes des pelotes pour former une grosse pelote et j'ai fait une bordure au crochet 6 en maille serrées. Je suis allé au bout du bout comme on dit, pas de gâchis !

    Je ne peux que vous conseiller de vous lancer, de faire ça avec vos restes de laine des projets précédents (si si, il en reste toujours et on les garde toujours au cas où...), imaginez un peu, vous tricoterez des souvenirs, des instants de vie, des moments, c'est pas merveilleux ça ?

    Un conseil : rentrez les fils au fur et à mesure !

    Comme toujours, les plaids, je suis addict, c'est comme les cookies, des doses de bonheurs ♥

    #4 (mai 2016) memory blanket (2)

    #4 (mai 2016) memory blanket (3)

    #4 (mai 2016) memory blanket (4)

    #4 (mai 2016) memory blanket (5)" J'ai toujours préféré la folie des passions à la sagesse de l'indifférence. " Anatole France


    0 0
  • 05/30/16--12:20: Jolie trouvaille #3
  • ...Ou ce que la rue a fait pour moi hier.

    #5 (mai 2016) lustre osier (1)

    J'ai trouvé ce lustre en osier dans la rue hier en allant au marché. Il était posé sur les poubelles, en parfait état, ça aurait été dommage de le laisser non ? Et depuis le temps que j'en cherchais un...et qu'on cherchait un lustre pour le salon...

    Je l'ai d'abord laisséà sa place le temps le faire mon marché, en priant pour que personne ne le prenne entre temps, et au retour, il était toujours là, je l'ai donc embarqué avec moi.

    #5 (mai 2016) lustre osier (2)Mon Tagada a dans un premier temps cru que c'était une nouvelle panière où il pourrait squatter le temps de ses longues siestes...

    On s'est posé la question de le peindre ou de le laisser dans son jus et on a choisit de le laisser dans son jus. En même temps, on aime beaucoup les matière naturelles.

    Et ça n'a pas trop traîné, ramenéà la maison hier matin, Laurent me l'a installé hier soir. J'aime son côté bohème et sa manière de diffuser la lumière.

    J'adore trouver des objets sur mon chemin, leur donner une seconde vie, une nouvelle histoire. Ce mélange bohème et de bric et de broc qui remplit notre intérieur ♥

    #5 (mai 2016) lustre osier (3)

    #5 (mai 2016) lustre osier (4)

    " Il ne faut pas de tout pour faire une monde. Il faut du bonheur et rien d'autre. " Paul Eluard


    0 0
  • 06/06/16--13:46: Lons-Le-Saunier
  • #2 (juin 2016) Lons-le-Saunier (1)

    Ce week-end, j'ai accompagné Laurent à sa cyclomontagnarde. En général, je ne l'accompagne jamais dans ses sorties vélo, mais là, il avait à coeur de me montrer que ses sorties vélo et ma curiositéà découvrir de nouveaux lieux étaient parfaitement compatible. Et puis je dois avouer que l'idée de faire une petite pause était la bienvenue. Il se pourrait bien que je l'accompagne un peu plus souvent dans ses week-end vélo, peut-être même avec mon propre vélo la prochaine fois, allez savoir...

    On a pris la route samedi en milieu de matinée, on a remonté une partie de la Loire, pris les petites routes, traversé le parc du Morvan et ses jolis petit villages où j'imaginais m'acheter une petite maison du bonheur, on a traversé Baune (très jolie ville), on est arrivéà Lons-Le-Saunier en fin d'après-midi, on a pausé la voiture sur la parking (Jura park) qui servait de départ à la cyclo et qui était gardé et on a rejoins l'hôtel. Il faisait beau, ça nous a changé du gris et de la pluie d'Orléans...

    On a donc profité du soleil pour découvrir un peu la ville, boire un coup et manger. On est ensuite rentré se coucher, le départ de la cyclo était à 4h du matin.

    Le lendemain, j'ai pris un petit déjeuner à l'hôtel (que je conseille, je vous mets l'adresse à la fin), tranquillement et je suis partie découvrir un peu plus la ville. Le soleil a tardéà se montrer. La ville est jolie, pleine de petites rues comme j'aime, de pavés aussi.J'ai fait un tour à la maison de la Vache qui rit, je suis assez mitigéà ce sujet d'ailleurs, à chacun de se faire sa propre opinion si il passe dans le coin. Et j'ai rejoins tranquillement la voiture pour attendre le retour de mon sportif préféré.

    Je dois dire que cette escapade même courte m'a fait du bien, une pause bienvenue. Il y a de forte chance qu'on retourne visiter le coin plus en détail un jour.

    Pour finir, deux adresses :

    La pizzeria

    11 rue Perrin

    39000 Lons-le-Saunier

     

    Hotel "Au Terminus"

    37 avenue Aristid Briand

    39000 Lons-le-Saunier

    (ici)

    #2 (juin 2016) Lons-le-Saunier (2)

    #2 (juin 2016) Lons-le-Saunier (3)

    #2 (juin 2016) Lons-le-Saunier (4)

    #2 (juin 2016) Lons-le-Saunier (5)

    #2 (juin 2016) Lons-le-Saunier (6)

    #2 (juin 2016) Lons-le-Saunier (7)

    #2 (juin 2016) Lons-le-Saunier (8)

    #2 (juin 2016) Lons-le-Saunier (9)

    #2 (juin 2016) Lons-le-Saunier (10)

    #2 (juin 2016) Lons-le-Saunier (11)

    #2 (juin 2016) Lons-le-Saunier (12)

    #2 (juin 2016) Lons-le-Saunier (13)

    #2 (juin 2016) Lons-le-Saunier (14)

    #2 (juin 2016) Lons-le-Saunier (15)

    #2 (juin 2016) Lons-le-Saunier (16)

    #2 (juin 2016) Lons-le-Saunier (17)

    #2 (juin 2016) Lons-le-Saunier (18)

    #2 (juin 2016) Lons-le-Saunier (19)

    #2 (juin 2016) Lons-le-Saunier (20)

    #2 (juin 2016) Lons-le-Saunier (21)

    #2 (juin 2016) Lons-le-Saunier (22)

    #2 (juin 2016) Lons-le-Saunier (23)

    #2 (juin 2016) Lons-le-Saunier (24)

    #2 (juin 2016) Lons-le-Saunier (25)

    #2 (juin 2016) Lons-le-Saunier (26)

    #2 (juin 2016) Lons-le-Saunier (27)

    #2 (juin 2016) Lons-le-Saunier (28)

    " La découverte est un plaisir aussi subtil et interessant que la connaissance. " Jacques Lamarche


    0 0

    #3 (juin 2016) cake fond de frigo (1)La cuisine, c'est un peu de la magie, on joue, on imagine et on invente, enfin moi, je la vois comme ça. Que ce soit avec du tissu le plus souvent ou de la laine ou pleins d'autres petits choses, j'adore bidouiller et la cuisine ne fait pas exception. Donnez-moi des restes à réinventer ou un fond de frigo à cuisiner, je suis en joie !

    De toute façon, il est hors de question de jeter quoique ce soit alors autant s'amuser.

    Ce soir, je vous propose donc une petite recette faite à partir du fond de mon frigo : un cake ! Et même qu'on l'a accompagné de la dernière des salades qu'on a planté en jardinière, système D quand on a ni jardin et ni balcon, merci encore àma copine qui a eu la gentillesse de partager les jardinières de sa terrasse avec nous. Une partie des herbes aromatiques a été mangée, le thym citron se porte comme un charme, tout comme les tomates et on a déjà pu goûter les fraises. Je rêve toujours de ma maison du bonheur...

    #3 (juin 2016) cake fond de frigo (2)Cake courgettes/tomates séchées/curcuma :

     

    175g de farine * 1/2 sachet de levure * 3 oeufs * 1 pincée de sel * 1 briquette de crème de soja * 1cs d'huile d'olive * 2cs de curcuma * quelques tomates séchées * 2 courgettes râpée (qu'on a passées à l'essoreuse à salade pour enlever un peu de leur eau, ça marche aussi en épongeant avec un torchon), des graines (lin, courge, sésame,, pavot...)

     

    Préchauffez le four à 180°.

    Beurrez et farinez un moule à cake.

    Dans un saladier, mélangez la farine, le sel, la levure. Incorporez les oeufs un à un, la crème de soja et l'huile d'olive.

    Ajoutez les courgettes râpées, l'échalote émincée, les tomates séchées émincées et le curcuma.

    Versez dans le moule et saupoudrez de graines.

    Enfournez au moins une grosse demi-heure, je vous avoues que je n'ai pas fait attention au temps de cuisson mais comme toujours, la lame d'un couteau doit ressortir humide ou sèche mais sans pâte collée dessus.

     

    *** La crème de soja peut être remplacée par une autre crème végétale ou par de la crème "normale"

    *** Le curcuma peut être remplacé par une autre épice (paprika, curry, tendoori...)

    *** L'échalote peut faire place à un oignon émincé...

    *** On peut ajoutez des herbes aromatiques (basilic, thym, ciboulette...)

    *** Du fromage aussi c'est possible...

    *** Comme toujours, à vous de vous amuser avec votre frigo, d'adapter à ce que vous avez à disposition...

    #3 (juin 2016) cake fond de frigo (3)*** Les personnes qui aiment manger sont toujours celles avec qui l'on passe les meilleurs moments. *** (pinterest)


    0 0

    13260056_10210083126625464_3865357649672921391_n-R(Hortensia chez un fleuriste Orléanais, au milieu des jours de pluie, on a quand même vu un peu le soleil)

    Nouvelle petite rubrique sur le blog.

    C'est l'occasion pour moi de partager avec vous des choses qui m'inspirent, me donnent envie ou tout simplement des articles que j'ai aimé lire, des choses qui peut-être pourront vous aussi vous intéresser. On a jamais trop d'inspiration, non ?

    Je me laisse libre d'y glisser des liens sur tous les sujets et pas spécialement ceux qui alimentent mon blog.

    Cette semaine, je vous propose :

    * Un article sur les nouveaux écolo, c'est un peu nous, l'écologie positive, c'est mieux non ?

    * Une vie sans musique c'est un peu triste...en ce moment, j'écoute cet album en boucle.

    * Quand on tient un blog, les photos c'est important, en tout cas, elles tiennent une place importe et des jolies photos, c'est tout de suite plus agréable, un article avec quelques conseils.

    * Si comme moi vous aimez chiner et Lisbonne ♥ , quelques adresses, j'en ai bien pris note pour mon prochain séjour lisboète ♥

    * Je n'ai pas encore trouvé de framboises locales, je les attends avec impatience en rêvant d'un bon gros gâteau comme ici.

    * Pour l'automne, j'ai envie d'un nouveau sac, fait maison cette fois, comme celui-là. Je cherche de la suédine ou une imitation du nubuck, de la même couleur que la photo ça serait top aussi.

    * Et pour finir aujourd'hui, une jolie maison d'hôtes en Espagne où j'imagine qu'il fait bon vivre, qu'on peut bouquiner dehors avec un petit air chaud aux senteurs de fleurs d'oranger...ça me donne encore plus envie d'évasion...

     

    Si vous avez des liens sympa à me faire partager, n'hésitez pas !

     


    0 0
  • 06/16/16--11:37: *** Le sac Boston 1/2 ***
  • On dirait bien que je retrouve peu à peu le chemin de la machine à coudre. En tout cas, les envies sont là et les besoins aussi.

    Nous avions eu elle et moi un désaccord au début de la l'année et je l'ai du coup beaucoup boudée mais il semblerait que nous ayons trouvé un terrain d'entende ces derniers temps et depuis nous avons reprise un peu nos conversations (oui je parle à ma machine, qui répond au nom de Simone, notez que je n'ai jamais dit que j'étais saine d'esprit ! ).

    Bien qu'ayant donc retrouvé Simone, je suis un peu prise par le temps en ce moment et nos tête à tête sont plutôt courts et espacés...

    Quand nous sommes alléàLons-le-Saunier, nous étions censé avoir chacun notre sac de week-end. J'étais vraiment très très optimistes quand j'ai dit ça...J'ai fini mardi le premier sac et le deuxième n'est pas encore coupé...Je ne sais pas si je dois compter sur le second pour le 14 juillet...

    #4 (uin 2016) sac boston Laurent (1)

    * Patron : Boston de Sacôtin * Tissus : tissus Jaurès Fleury les Aubrais * Kit fermetures : La mercerie des créateurs *

    Alors voici le premier sac, il est destinéà Monsieur, pour une fois, c'est lui le premier servi !

    J'avais le patron du sac Boston de Sacôtin depuis très très longtemps (la sortie du patron peut-être...) et j'avais dans l'idée de nous faire un sac chacun pour trimballer nos petites affaires quand on s'en va...à Lisbonne par exemple (je rêve je rêve...)

    Pour cette première version, si esthétiquement il est plutôt beau, il a aussi beaucoup de petits défauts, je crois que tant que je n'ai pas fini la formation qui occupe mon esprit en ce moment, je vais éviter de coudre autre chose que des lignes droites.

    #4 (uin 2016) sac boston Laurent (2)Les tissus ont été choisis par Monsieur en personne, du bleu canard (couleurs que je déteste comme vous le savez, pour celles qui lisent le blog depuis longtemps, pour les autres, c'est absolument ironique, j'adore le bleu canard ! ).

    En toute franchise, le sac n'est pas difficile à coudre quand on a pas l'esprit occupé par autre chose, il demande juste un peu de temps et de minutie.

    Je n'ai rien modifiéà proprement parlé au patron, j'ai juste ajouté des pieds de sacs et j'ai zappé la poche intérieur (en réalité, je l'ai loupé deux fois, non mais vraiment, deux fois, inadmissible ! ).

    J'ai un peu galèré pour les arrondis mais c'est de ma faute, j'avais pas tout lu dans la gamme opératoire alors que c'est bien écrit au début de faire des piqûres garde fou sur les 4 faces (intérieurs et extérieur du sac) pour pouvoir justement cranter dans les arrondis pour avoir un résultat joli, chose que je n'avais pas lu, je le saurais pour mon sac à moi et je verrais donc par la même occasion si la méthode marche ou pas.

    #4 (uin 2016) sac boston Laurent (5)

    #4 (uin 2016) sac boston Laurent (4)Sur les photos, j'ai glissé des coussins dans le sac pour vous montrer la forme qu'il a quand il est plein mais quand il est vide, il est tout mou. Je n'ai pas acheté le thermocollant conseillé dans le patron, vous me connaissez, avant de courir acheter en magasin, je commence par utiliser ce que j'ai à la maison. Et en l'occurence, il me restait du thermocollant que j'avais acheté pour mon manteau mais que je n'avais finalement pas utilisé, le tissu du manteau ayant assez de tenu tout seul (je ne vous mets pas de lien vers l'article puisqu'il fait partie dans articles qui ont disparu lors de mon problème technique à l'automne, je referais peut-être des photos pour vous le présenter à nouveau).

    A noter aussi, il y a une grande sangle amovible, vous ne la voyez pas sur les photos tout simplement parce que je me suis rendu compte tout à l'heure que j'avais oublié de lui fixer ses accroches pour la clipser au sac.

    En résumer, pour le prochain sac, c'est à dire le mien, il faudra que je sois plus concentrée et minutieuse...

    #4 (uin 2016) sac boston Laurent (3)

    Voilà voilà.

    Monsieur est très content de son sac en tout cas.

    " Rester c'est exister, mais voyager c'est vivre " - Gustave Nadaud


    0 0

    -RPetit aperçu de la prochaine couture que je devrais vous présenter. J'ai bon espoir de voir le soleil cette semaine et d'être à la maison à ce moment-là pour faire des photos. Couture Lisboète, ça aide pas à faire passer ma nostalgie de Lisbonne, mon envie de repartir...

    Sinon, pour passer le temps, je vous propose encore des petits liens que j'ai bien aimé. Un peu de tout, un peu de rien.

    Cette semaine :

    * On coud avec le dernier Burda, deux robes m'ont fait de l'oeil, je n'ai pas pu résister en allant au marché ce matin, petit arrêt à la librairie, il est mien ! Oui je sais, Burda mal coupé, mal expliqué, chiant à relever tout ça tout ça... personnellement, je trouve que justement il y a eu beaucoup d'efforts sur la coupe, c'est mieux taillé qu'à une époque lointaine où j'ai commencé la couture (hum hum...), les explications sont moins détaillées que les patrons indépendants mais la magie de Burda, c'est qu'une fois qu'on sait coudre un patron Burda, on sait pratiquement tout coudre et pour ce qui est de relever un patron sur une planche aux trésors ben là, j'avoue c'est chiant mais largement faisable.

    * On visite une petite maison qui était un garage à l'origine. Vous savez que moi j'adore les petits espaces, les petites choses, je me demande si ça a un rapport avec ma petite taille (pour information, je frôle à peine le 1,50m...) Bref, j'aime aussi la magie de la transformation, franchement, on ne dirait absolument pas qu'à l'origine c'était un garage non ? Ca me donne encore plus d'idées pour notre futur chez nous.

    * Sur le même site, on visite aussi une petite maison en Suède où il me parait faire bon vivre, je suis absolument fan ! Et puis ça change des espaces blanc et pastel qu'on a l'habitude de voir et qui me paraissent à chaque fois bien froid (avis purement personnel hein).

    * On cuisine aussi. En ce moment, je prend beaucoup moins le temps de cuisiner, ce n'est pas des plats préparés pour autant mais plutôt des choses comme du quinoa/des courgettes sautées et de la crème, des choses dans ce style là et je commence à en avoir un peu marre. Du coup j'imagine et je note toutes les bonnes choses que j'aurais le temps de cuisiner en juillet (normalement). Quand j'ai vu passer cette recette sur instagram, je l'ai directement imaginée servie avec un salade verte/tomates/oignons rouges/oeufs/graines de courges/fêta ou mozzarella, ça donne faim non ?

    * Et puis sur Pinterest, je suis tombée par hasard sur les dessins de Susan Wheeler, je les trouve absolument divin, ils me rappellent les vieux livres anglais pour enfants, si joliment illustrés.

    * Et on finit avec un peu de musique grâce àCaro Emerald qui personnellement me donne envie de guinguettes, de soirées entres amis, de nappes à carreaux et me fait voyager à une autre époque.

     

    On essaye de se retrouver dans la semaine, peut-être...


    0 0
  • 06/22/16--10:43: *** Le kimono Lisboète ***
  • Si vous vous souvenez, ici, je vous montrais une partie de mes emplettes Lisboètes, mon amour pour Lisbonne n'a pas changé, bien au contraire, c'est de pire en pire d'ailleurs...

    Bref, quand je vous ai présenté mon tissu, je vous avais déjà dit qu'il deviendrait un kimono (normalement) et bien c'est chose faite depuis samedi !

    #6 (juin 2016) kimono lisboète (1)* Patron: maison inspiré de cette image * tissu et galon : Feira dos tecidos, Lisbonne *

     

    IMG_3879-R

     

    Alors soyons honnête, je ne vous présente pas de la grande couture, ce n'est pas non plus le vêtement qui me met le plus en valeur. J'ai eu bien du mal à faire des photos potables. C'est qu'elles ne sont pas faciles à prendre en photos ces petites fleurs. Vous m'excuserez donc. Cela dit, je l'aime quand même mon kimono. J'ai ressenti une certaine émotion à coudre ce tissu, ça, c'est sans doute l'effet Lisbonne, les souvenirs et la nostalgie de ne pas être là-bas...

    #6 (juin 2016) kimono lisboète (4)Facile à coudre, une petite matinée en étant très très large et en faisait des finitions un peu soignées. Pour vous donner une idée, je me suis inspirée de cette image sur Pinterest (pour changer tiens !). J'ai utilisé les lisères du tissus pour les manches afin de ne pas avoir à faire d'ourlet, ce qui me donne des manches longues, si je fais une autre version (parce que mine de rien j'ai bien envie d'un deuxième), je m'orienterais plus vers des manches courtes ou 3/4. J'ai surjeté toutes les coutures (côtés, manches sauf les ourlets hein, encolure et ouverture et l'ourlet). Pour l'ouverture devant (ce qui inclus aussi l'encolure dos), j'ai replié deux fois 0,5cm malgré le fait d'avoir surjeté, je voulais quelque chose d'aussi propre que possible. Les côtés et les manches sont piqués en "angle droit", je me demande si pour la prochaine version (si prochaine version il y a) je ne ferais pas plutôt une découpe arrondie qui épousera plus "joliment" la courbe des aisselles. A voir. J'ai cousu le galon à franges par dessus l'ourlet sur l'endroit du kimono avec deux piqûres parallèles.

    #6 (juin 2016) kimono lisboète (2)On notera tout de même, et c'est assez rare pour être signalé, que pour une fois, j'ai vraiment cousu ce que j'avais prévus avec ce coupon. Il est tout léger, fluide, pas spécialement transparent. Il accompagnera parfaitement l'été, enfin si l'été daigne bien arriver un jour (je vous dis alors qu'aujourd'hui il a fait grand beau et 30°, seulement on sait pas si ça va durer, hier il faisait gris et pluie alors...). Esthétiquement, je suppose qu'avec un slim, un top près du corps et des talons, le kimono sera plus joliment mis en valeur.

    #6 (juin 2016) kimono lisboète (3)Clairement, mon kimono me plait, en même temps cela faisait un moment que j'en voulais, en revanche, je ne saurais dire si il me plait parce que j'en avais envie ou si c'est plus sentimental par rapport au tissu ramené de Lisbonne. Finalement, on s'en fout un peu du pourquoi, le tout, c'est de le porter...

    #6 (juin 2016) kimono lisboète (5)"Pour le voyageur arrivant par la mer, la ville s'élève, même de loin, comme une belle vision de rêve, se découpant nettement contre un ciel bleu vif que le soleil réchauffe de ses ors. Et les dômes, les monuments, les vieux châteaux surplombent la masse des maisons, tels les lointains hérauts de ce délicieux séjour, de cette région bénie des dieux." Fernando Pessoa


    0 0

    13524544_10210358875479013_6225287218829071006_nEt voilà, on dirait bien que l'été s'installe petit à petit...il fait plutôt beau (sauf aujourd'hui, c'est un peu mitigé), il fait chaud et même moite, l'humidité qui retombe sans doute...

    Les vacances sont là (enfin lundi pour moi mais vacances à la maison) et tout ça me donne des envies d'évasions. Je vous fais pas un dessin sur le destination de mes envies d'évasion, si ? non ? Lisbonne évidemment et le Portugal dans son ensemble. Comme ici, c'est chez moi, j'ai le droit de vous saouler avec les choses que j'aime. Donc pour vous faire voyager un peu et pour illustrer cette série de liens 100% sur le Portugal, je vous ai mis une photo prise lors de notre séjour à Lisbonne l'année dernière ♥

    Mon but étant quand même d'y retourner le plus rapidement possible (c'est à dire pas avant l'année prochaine pour moi, sauf si je gagne au loto...) et dans mes rêves les plus fous de m'y installer définitivement, j'aime bien de temps en temps faire des petites piqûres de rappel public, au cas où j'oublierais mes objectifs, on ne sait jamais !

    Alors cette semaine, on voyage un peu :

    * Tout d'abord avec un livre de cuisine, je finis ma formation jeudi et elle n'a pas toujours été simple, alors je me suis offerte un petite récompence pour être allée jusqu'au bout. Un joli livre de cuisine avec des recettes portugaises, elles me donnent TOUTES envies, pour un peu, je pourrais remanger de la viande, c'est vous dire... Je trouve le livre très joli, les recettes donnent toutes envies et les parties "histoires" sont très bien faites, courtes et claires, j'aime beaucoup. Bon, je pense que vous aurez l'occasion de voir quelques recettes de ce livre ici.

    * Pour rester dans la cuisine, un petit article très sympa sur les principaux ingrédients de base de la cuisine portugaise, on pourrait croire qu'on fait dans le cliché mais en vrai, pas du tout, c'est clairement ce qu'il y a dans la cuisine de ma grand-mère en plus de l'huile d'olive et du vinaigre blanc. D'ailleurs, si vous savez où je peux trouver des lupins (tremeços), je suis preneuse.

    * On continue avec une visite de maison, ah le rêve de la vie au soleil (je sais que je vous répète tout le temps que ma saison préférée est l'automne, ça n'a pas changé mais plus je vieillis et plus je me fais à la chaleur, comme quoi il est jamais trop tard...), bon, j'ajouterais quelques petites touches de couleurs aux murs par exemple mais sinon, j'imagine bien les siestes, les apéros, les barbecues...

    * Une petite échappée belle au Portugal, ça vous dit ? c'est par ici. Peut-être que je me trompe mais il me semble que l'émission est justement rediffusée samedi soir sur France 5.

    * Bien entendu, on a aussi de la musique et un film au passage, la BO de la cage dorée, j'ai beaucoup aimé ce film, forcément, il me fait penser à ma famille maternelle...si vous ne l'avez pas vu, je vous le conseilles. D'ailleurs la maison à la fin du film est la parfaite maison du bonheur ♥

    * Et pour finir, un compte instagram qui regroupe plein de photos d'azulejos (on oublis pas, ça se prononce : a-zou-lé-jouch).

    Voilà voilà, je suis vraiment nostalgique. A partir de la semaine prochaine, je reprend mon portugais, je vais aussi me trouver un association de portugais pour nouer dans contact et approfondir mes cours de portugais que je fais pour le moment avec un logiciel Harrap's et que j'ai bien mis de contenté depuis le début de ma formation.

    On se dit à bientôt ?


    0 0

    Hop ! Une petite recette de cuisine en passant. Cela fait un petit moment que je n'ai pas partagé une petite recette non ? Il est vrai que ces dernières semaines, j'ai été aspirée par complètement autre chose et en dehors de salades composées, je n'ai pas cuisiné grand chose. Normalement, ça devrait aller un peu mieux.

    Je n'ai qu'une seule photo pour illustrer l'article, comme pour la cuisine, la photographie a étéégalement mise de côté, comme tout le reste en fait. Mais là, c'est les "vacances"ça devrait donc aller mieux ! Toute fois, j'avais vraiment envie de partager avec vous cette petite recette qui nous a beaucoup plus, rappelons que Monsieur n'est pas vraiment fan de légumes verts (encore que ça va mieux qu'à une époque...) mais il a validé la recette et moi, je suis toujours en joie de voir les courgettes revenir sur les étales de marchés !

    Comme toujours, en tout cas souvent, on fait dans du bon, du simple et du pas trop long, la cuisine plaisir quoi !

    #1 (juillet 2016) velouté courgettes et petits poisVelouté de courgettes et petits pois :

     

    4 courgettes * 200g de petits pois (frais ou surgelés) * 1 gros oignon * 2 échalotes * 1 cube de bouillon * 1 poignée de feuilles de basilic * quelques brins de ciboulette * du sel * du poivre * 2 cs de crème fraîche * huile d'olive * graines de sésame

     

    Dans une casserole, mettez les courgettes épluchées et coupées en cubes, l'oignon et les échalotes émincées, les petits pois, les feuilles de basilic, du sel et du poivre. Recouvrez d'eau à hauteur, ajoutez le cube de bouillon, fermez la casserole et laissez cuire 30min.

    Filtrez le bouillon et réservez-le.

    Mixez le contenu de la casserole, ajoutez la crème fraîche, mixez à nouveau.

    Si la consistance est trop épaisse, ajoutez du bouillon pour obtenir la consistance que vous souhaitez.

    Rectifiez l'assaisonnement à votre convenance.

    Répartissez dans des assiettes creuses, ajoutez un filet d'huile d'olive dans chaque assiette, des brins de ciboulette émincés et une pincée de graines de sésame.

    Servez.

     

    *** Gardez le bouillon, congelez-le en entier pour le réutiliser plutard dans un risotto par exemple ou en glaçons.

    *** La crème fraîche peut être remplacée par de la crème semi épaisse ou liquide, de la crème végétal (soja, riz, quinoa...), du philadelphia ou du "kiri".

    *** Le basilic peut être remplacé par une autre herbe aromatique.

     

    Bom apetite ! Boas férias !


    0 0
  • 07/05/16--01:21: *** Sac Boston 2/2 ***
  • #3 (juillet 2016) sac Boston (1)Et voilà la deuxième version du sac Boston, ma version à moi, celle de Monsieur est ici.

    Il n'est toujours pas parfait mais je l'adore quand même. Maintenant, j'espère partir souvent (on peut toujours rêver) pour le balader. Simone montre un peu ses limites sur les grosses épaisseurs comme les sangles qui sont repliées, cela-dit, c'est tellement épais que même les rivets n'ont pas voulus s'y mettre, heureusement pour elle, elle avale les plaids sans soucis.

    #3 (juillet 2016) sac Boston (2)* Patron : Sac Boston de Sacôtin * Tissu : Mondial Tissus * Kit fermeture et sangle : La mercerie des créateurs

    #3 (juillet 2016) sac Boston (3)

    #3 (juillet 2016) sac Boston (4)Je suis absolument fan de mon tissu (qui était destinéà tout autre chose à la base), son côté rétro et ses montgolfières, que j'ai depuis une bonne année, tout comme le kit fermeture qui attendait également depuis plus d'un an que je fasse enfin mon sac. Le sac est entièrement fait dans le même tissu, je l'adore (je sais, je me répète) mais alors il est un peu chiant à coudre, j'ai eu beau tester différentes tailles d'aiguilles machine et différentes tensions du fil, rien à faire, les surpiqûres ne sont pas régulières ! Le passage pour fixer les sangles a été aussi un peu chaotique, Simone n'a pas aimé les épaisseurs mais a quand même était conciliante et ça c'est cool !

    #3 (juillet 2016) sac Boston (5)Comme pour la première version, je n'ai pas mis la grande poche intérieure, voyez-vous, j'essais d'apprendre à voyager léger, pas facile ! Donc une grande poche, c'est forcément à remplir de pleins de choses...à la place, j'ai préféré mettre une poche plaquée sur le côté intérieur, pour y glisser le chargeur de mon téléphone ou de mon ordinateur. C'est la même chose que les poches de côtés extérieurs mais sans les fermetures à glissières. Comme je ne jette rien (mais ça vous le savez maintenant), j'ai mis un bout de passepoil noir irisé sur le haut de la poche qui est doublée avec un bout de toile noire, la même toile qui m'a servie à tripler le fond du sac, c'était également une chute (quand je vous dis de rien jeter ! ). Et comme la première version, j'ai également mis des pieds de sac.

    Il ne lui manque que la grande sangle, comme je veux faire une sangle réglable et que je n'ai pas le petit rectangle en métal pour la faire, j'attends un prochain passage dans un magasin de tissu pour en acheter un.

    Que ce soit cette version ou celle de Monsieur, j'espère qu'ils vont nous suivre longtemps ! J'ai beaucoup aimé les coudre, les modèle est très abouti, les explications sont claires. On peut jouer avec les motifs, les textures (toile et simili par exemple), les détails (passepoil, biais...), bref, je ne peux que vous le conseiller si vous avez envie d'avoir un joli sac pour partir en week-en (ou pour autre chose).

    #3 (juillet 2016) sac Boston (6)" Un voyage de mille lieues commence toujours par un premier pas. " Lao Tseu


older | 1 | .... | 5 | 6 | (Page 7) | 8 | newer